Guide des Aides Sociales | Édition 2022

Guide des Aides Sociales | Édition 2022

*In english below*

Guide des Aides Sociales 2022 – Version Française

Les récentes crises ont montré à quel point la jeunesse était en souffrance, dans le silence et l’indifférence. L’action d’ATENA vise à mettre en lumière ces difficultés et à remettre l’étudiant·e au cœur de notre société. Véritable atout pour l’avenir, la jeunesse ne peut réussir qu’à travers l’épanouissement et la réussite. Il est alors nécessaire de dispenser les outils permettant cela.

Ce Guide des Aides Sociales, publié pour la deuxième année consécutive, est donc l’expression de cette dynamique sociale au sein de la Fédération. Il vient accompagner le travail fourni au sein du Guichet de Défense des Droits pour venir informer, sensibiliser et accompagner les étudiant·e·s du territoire. Co-construit avec les acteurs d’Aquitaine, le Guide se veut être un outil du quotidien pour la jeunesse sur les thématiques d’aides financières, de logement, de transports, d’alimentation ou encore de santé. 

Ce document comporte un référencement des aides pouvant être accordées sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine, ainsi que les conditions d’obtention de celles-ci et des démarches à effectuer pour y avoir accès.

***************

Social Services Guide 2022 – English Version

The recent crises have shown the extent to which young people are suffering, in silence and indifference. The action ATENA aims to highlight these difficulties and to put the student back at the heart of our society. A real asset for the future, young people can only succeed through fulfillment and success. It is then necessary to provide the tools allowing this.

Thus, this Social Aid Guide, published for the second year in a row, is the expression of this social dynamic within the Federation. It supports the work done within the Advocacy Desk to inform, raise awareness and support students in the area. Co-constructed with actors of Aquitaine, the Guide is intended as a daily tool for young people regarding financial aid, housing, transportation, food and health in particular.

This document includes a listing of aids that can be granted in the territory of Nouvelle-Aquitaine, as well as the conditions to obtain these and the steps allowing you to access them.

Indicateur du coût de la rentrée étudiante 2022

2 448 €

C’est le coût de la rentrée universitaire pour un·e étudiant·e de l’Académie de Bordeaux en 2022, soit 3% de plus qu’en 2021.

Indicateur du Coût de la rentrée 2022, ATENA

Ce Mercredi 17 août, la fédération ATENA publie son deuxième indicateur du coût de la rentrée pour montrer le coût réel des études dans l’enseignement supérieur sur le territoire aquitain.

Fondé sur la base de calcul de la FAGEFédération des Associations Générales Etudiantes, le calcul du coût de la rentrée permet de mesurer de manière fiable l’évolution des coûts de vie et d’études à l’université d’une année à l’autre.

Frais spécifiques de rentrée
(ponctuels)

– 1 207 € –

Soit une hausse de 4,35 % par rapport à 2021

Frais de vie courante
(mensuels et récurrents)

– 1 241 € –

Soit une hausse de 2,39 % par rapport à 2021

Les crises économiques et sociales s’enchaînent et n’épargnent pas les étudiant·e·s pour cette rentrée. Malgré la tenue d’une épicerie sociale et solidaire Le Comptoir d’Aliénor, d’un guichet de défense des droits, et de distributions alimentaires hebdomadaires, ATENA réitère que des réponses palliatives ne sont pas suffisantes pour faire face à la crise actuelle.

Un an après la publication de notre premier indicateur, ATENA sonne l’alarme sur trois axes phares de la vie estudiantine aquitaine :

  • ATENA demande l’étendue de l’encadrement des prix des loyers aux villes étudiantes de l’Académie de Bordeaux. Nous l’avons constaté sur la métropole bordelaise, l’encadrement des prix des loyers a permis de limiter la hausse de ce poste majeur des dépenses étudiantes. Mais les loyers sur la métropole restent encore bien trop élevé, et il s’agit donc aujourd’hui de poursuivre ce travail d’accessibilité, et d’étendre les mesures d’encadrement à l’ensemble des villes étudiantes d’Aquitaine.
  • ATENA demande une refonte du système des aides sociales étudiantes afin d’en améliorer l’accessibilité et de garantir une revalorisation adaptée aux contextes économiques. Cela comprend notamment le rattachement des bourses des formations sanitaires et sociales à la gestion du Crous de Bordeaux-Aquitaine, une linéarisation des bourses sur critères sociaux, et l’attribution systématique d’une allocation de rentrée étudiante pour toutes et tous.
  • ATENA demande que le bien-être des étudiant·e·s devienne une réelle priorité sur l’ensemble du territoire aquitain, à travers la mise en place de solutions de restauration saines et accessibles pour tous et toutes, et le développement de l’accès aux soins sur chacun des campus des universités d’Aquitaine.

Retrouvez notre analyse détaillée et l’ensemble de nos revendications dans notre dossier de synthèse :

Retrouvez également le dossier de la FAGE sur l’indicateur du Coût de la Rentrée à l’échelle nationale : https://fage.org/news/actualites-fage-federations/2022-08-16,DP-FAGE-ICDR-2022.htm

Indicateur du coût de la rentrée étudiante 2021

Pour la première fois, ATENA publie son indicateur du coût de la rentrée et du coût de la vie pour un·e étudiant·e de l’académie de Bordeaux.

Basé sur la méthodologie de la FAGE, ce calcul reprend toujours les mêmes critères d’évaluation. Il permet ainsi de mesurer de manière fiable l’évolution des dépenses d’un·e étudiant·e au fil des années. Deux grandes catégories de dépenses sont évaluées :

  • Les frais spécifiques à la rentrée étudiante
  • Les frais de vie courante

L’indicateur 2021 est notamment révélateur des problématiques de logement et des disparités que connait notre territoire. Parallèlement, il met également la lumière sur la précarisation qui affecte la population étudiante depuis le début de la crise sanitaire.

À travers diverses actions telles que notre épicerie solidaire Le Comptoir d’Alienor, notre fédération tente d’alléger la pression financière qui pèse aujourd’hui sur la jeunesse. Il est cependant urgent que les institutions locales et nationales mettent en place des actions préventives durables afin de garantir l’émancipation et l’épanouissement de toutes et tous.

Retrouvez notre analyse détaillée et l’ensemble de nos revendications dans notre dossier de presse.

Guides des Aides Sociales | Édition 2021

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous annoncer la sortie du Guide des Aides Sociales de Nouvelle-Aquitaine pour l’année 2021/2022 !

Ce guide répertorie toutes les aides nationales, territoriales et régionales actuellement proposées, par ville d’étude. Il vous concernera, que vous soyez en Université ou dans l’enseignement supérieur privé, boursier ou non boursier !

En espérant que ce document soit pour vous une ressource suffisante, sachez que nous restons également joignables :

Contribution jeunesse

A l’heure où des dispositifs de volontariat et d’encadrement de l’engagement de la jeunesse se multiplient, nous sommes en droit de nous demander si cette dernière participe suffisamment au débat public. En effet, il est devenu commun d’entendre que les jeunes ne se mobilisent pas pour donner leur avis, principalement par manque d’intérêt pour les différentes thématiques débattues au sein de la vie politique. Pour autant, ce n’est pas notre ressenti. Les jeunes s’engagent de plus en plus mais sous des formes plus diverses, et/ou alternatives. Nous observons une multiplicité de formes d’engagement chez les jeunes, principalement axées sur des actions concrètes et le développement de projets en faveur de thématiques leur paraissant essentielles. En effet, lorsqu’il s’agit de transition écologique, de santé, de culture, de solidarité ou d’humanitaire, les jeunes sont au rendez-vous. C’est pourquoi ATENA, en tant qu’organisation de jeunesse, organise de multiples consultations et actions de solidarité afin de devenir un acteur ressource, vecteur d’épanouissement, mais surtout d’engagement.

Nous démontrons quotidiennement que les jeunes s’engagent. Nous souhaitons, par cette contribution, renforcer la place des jeunes dans le débat public.

Lise Martinez, présidente de la Fédération ATENA

Forte de propositions et d’acteurs de terrains, ATENA sera présente pour représenter la jeunesse d’un territoire en plein essor et volontaire en termes de développement de son action sociale. Il devient important de catalyser chaque volonté, chaque objectif individuel, et chaque opinion, afin de tirer un consensus qui permettra l’expression des idées de chacun et une réelle participation de notre génération. Ainsi, en tant que fédération associative, ATENA souhaite donner à chaque jeune du territoire aquitain les clés de compréhension des différentes actualités présentes au sein de la sphère politique. C’est par l’accompagnement de toutes et tous que nous réussirons à intégrer la jeunesse jusqu’ici exclue – sciemment ou non, ou comme nous l’avons vu précédemment, s’excluant elle-même – des processus politiques. En cela, les différentes opinions et prismes de vision portés par cette dernière seront incorporés au processus démocratique, permettant ainsi la promotion de l’intérêt général.

Les corps intermédiaires censurés, le monde universitaire en danger

Ce 17 novembre dernier, l’Assemblée Nationale a entériné le Projet de Loi de la Programmation Pluriannuelle de la Recherche pour les années 2021 à 2027 et a confirmé la volonté liberticide de l’amendement n°147 du Sénat sur ce même texte. Des alertes ont été lancées par la CPU, les syndicats professionnels ou étudiants sur cette rédaction qualifiée de potentiellement « dangereuse ».

En effet, de nouvelles dispositions pouvant être qualifiées de liberticides et anti-démocratiques sont venues abonder ce texte pourtant très attendu par le monde de la recherche. Une réforme empreinte de réponses essentielles à des problématiques universitaires majeures, mais effectuées sans collaboration avec les experts de cet écosystème. Les volontés politiques ne doivent pas venir brider et emprisonner la communauté scientifiqueun travail de concert entre les différents univers est plus que nécessaire afin d’atteindre une réforme pleinement efficiente.

Depuis le 17 Novembre, il est prévu que « Art. L. 763-1. – Le fait de pénétrer ou de se maintenir dans l’enceinte d’un établissement d’enseignement supérieur sans y être habilité en vertu de dispositions législatives ou réglementaires ou y avoir été autorisé par les autorités compétentes, dans le but de troubler la tranquillité ou le bon ordre de l’établissement, est passible des sanctions définies dans la section 5 du chapitre Ier du titre III du livre IV du code pénal. ». Ainsi, il est donc entériné le fait que la liberté d’expression à une limite, et celle-ci a un coût : 1 an d’emprisonnement et 7500€ d’amende.

Après les nombreux coups successifs assénés à l’Enseignement Supérieur et la Recherche depuis des années, que ce soit sur le financement de la recherche, de l’enseignement, sur des réformes accélérées et mal maîtrisées, c’est le coup de grâce que viennent de donner nos législateurs sur ce monde déjà sous financé et peinant à accéder à son plein potentiel. Un monde universitaire qui fut autrefois libre, ouvert sur la connaissance, le partage et le débat, est aujourd’hui muselé et ne permet plus à la communauté académique d’être libre de ses actions.

La Fédération ATENA soutient des valeurs démocratiques, humanistes et croit en la puissance du dialogue avec les directions des universités afin de résoudre les conflits, mais le pas de trop a été franchi. Écoutons l’ensemble des parties prenantes de la communauté universitaire et défendons les principes et valeurs qui nous rassemblent.

Fondation de la Fédération

L’Association Territoriale des ÉtudiaNts Aquitains, ATENA, a été fondée le 1er mai 2020. Son conseil d’administration formé par 13 associations a approuvé les objectifs suivants :

  • La représentation de l’ensemble des étudiant·e·s du territoire correspondant à l’Académie de Bordeaux.
  • La défense des intérêts tant moraux que matériels des étudiant·e·s et des jeunes de l’Académie de Bordeaux.        
  • La diffusion et la promotion de ses valeurs communes, au développement de la vie associative et estudiantine, à l’animation des campus de l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur de l’Académie de Bordeaux, ainsi qu’à la collaboration entre les élu·e·s étudiant·e·s issus de ses associations.

À la veille d’une rentrée impactée par la situation sanitaire, des élections de facultés, de Collèges, et CROUS, la Fédération Aliénor, ancienne association territoriale bordelaise, ne répondait plus aux besoins primordiaux des jeunes du territoire. De ce contexte, un nouveau projet a émergé afin de construire une fédération forte, ambitieuse et innovante s’inscrivant au sein d’une volonté marquée par des valeurs humanistes, démocratiques et de solidarité

Les administrateurs de la fédération ont fait confiance à la liste “Reconstruire, innover, fédérer : pour que les jeunes soient remis au cœur du projet territorial” portée par Lise Martinez afin d’incarner ce nouveau projet empreint d’ambitions fortes pour les jeunes. 

Malgré l’organisation d’une Assemblée Générale Constitutive ne pouvant se faire qu’en distanciel, ce temps fût tout de même politiquement fort. De multiples associatifs, élus et étudiants du territoire, volontaires de s’investir et d’être acteur des projets portés au sein de cette nouvelle fédération ont pu affirmer des volontés démocratiques fortes et une politique d’innovation sociale repensée

ACCEPTER SON PASSÉ, ASSURER SON PRÉSENT ET CONSTRUIRE SON FUTUR, TELLE EST LA VOLONTÉ DU BUREAU FÉDÉRAL CONSTITUTIF DE LA FÉDÉRATION ATENA.

Nos projets phares 

Le but de la fédération ATENA est d’asseoir les étudiants en tant qu’acteurs premiers de la vie étudiante et universitaire. Le développement de projets à travers l’engagement de ses parties prenantes permettra de créer un tissu associatif fort sur l’académie de Bordeaux mais également au sein de la Région Nouvelle-Aquitaine par un travail mené de concert avec les structures fédératives de chacun des territoires académiques de cette dernière. 

Focus – Guichet de Défenses des Droits 

ATENA, en tant qu’organisation de jeunesse, est profondément attachée à la défense des droits étudiants et associatifs. C’est la raison pour laquelle le projet de création d’un Guichet de Défense des Droits est né. Ce projet, travaillé, en collaboration avec les différentes instances de l’Académie de Bordeaux, aura pour but de répondre aux interrogations concernant les problématiques sociales et estudiantines. Cette politique d’accompagnement des jeunes aura pour vocation de les orienter efficacement dans leurs démarches afin de faire respecter leurs droits, et ce, en s’inscrivant dans une approche d’automatisation. Le Guichet de Défense des droits prendra la forme d’un service gratuit, confidentiel et sans rendez-vous, à destination des étudiants et associatifs. C’est au sein du Comptoir d’Aliénor, l’épicerie solidaire tenue par ATENA, que se tiendront les permanences d’aide à la défense des droits. Le Comptoir d’Aliénor représente une opportunité de construire un réel lieu d’inclusion sociale, de culture et d’échanges. Accueillir le Guichet de défense des droits au sein de sa structure permettra de créer une atmosphère propice aux partages d’expériences afin d’étendre son champ d’action.

Focus – Semaine Développement Durable 

ATENA, en tant que fédération territoriale se doit d’agir pour une transition écologie et solidaire des campus universitaires en impulsant l’engagement de la jeunesse dans une démarche éco-responsable et écocitoyenne. C’est en s’appuyant sur la Semaine Étudiante du Développement Durable organisée par le REFEDD, que la fédération souhaite mener ses missions de sensibilisation aux enjeux planétaires sociaux, économiques et environnementaux auprès des jeunes. C’est également par la diffusion des bonnes pratiques au travers des associations membres du réseau, que ATENA pourra inscrire le développement durable au sein d’une politique répondant à la fois aux besoins des étudiants tout en étant soucieuse de son impact environnemental. La manifestation bénéficiera d’un rayonnement inter-campus à travers la coordination des acteurs engagés mise en place par ATENA,  par le biais des différentes associations membres et institutions motivées. Elle prendra la forme d’une programmation d’évènements échelonnés sur une semaine,  dont les actions seront localisées en fonction des spécialités de formation des campus. Que ce soit par le biais de conférences, d’animations, d’ateliers, de stands de prévention ou encore de formations, différentes propositions seront mises en place afin de satisfaire les besoins de chacun et chacune. Cette diversité des champs d’actions et un positionnement géographique déployé sur la métropole bordelaise accordera à cet évènement une visibilité optimale afin de toucher un plus grand nombre de jeunes. 

Associations membres 

12 associations ont choisi de faire partie du conseil d’administration de la fédération ATENA, afin de participer en tant qu’acteur principal de ce nouveau projet. 

  • ABEE, Association Bordelaise des Étudiants en Ergothérapie 
  • ABEEPS, Amicale Bordelaise des Étudiants en Éducation Physique et Sportive
  • ABEP, Associations Bordelaise des Étudiants en Psychomotricité
  • ACBX, Association Chimie Bordeaux
  • ACEPB, Amicale Corporative des Etudiants en Pharmacie de Bordeaux
  • AESFB, Association des Étudiants Sages-Femmes de Bordeaux
  • AJEB, Associations des Juristes Étudiants de Bordeaux
  • AMB, Asso MIAGE Bordeaux
  • APE, Association des Psychologues Étudiants
  • BAKE, Bordeaux Association Kinésithérapie Étudiante
  • BDE Économie, Bureau des Étudiants en économie
  • PTC, Panse Ta Culture